PARTAGER
Le président du Fopits, Racine Sy.

Les pensions des retraités ont cru de 40% depuis 2012. Mamadou Racine Sy, Pca de l’Ipres, qui l’a fait savoir mercredi lors de l’inauguration d’une antenne départementale de l’institut, entend poursuivre dans la dynamique au bénéfice des allocataires.

«Nous avons vu que depuis 2012 le cumul des augmentations a atteint 40% ; ce qui est non négligeable pour le système de pension de notre pays. Sur  chaque 10 francs l’Ipres a augmenté 4 francs.» C’est ainsi qu’a réagi mercredi Mamadou Racine Sy parlant des grandes avancées en faveur  des pensionnaires de l’institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres). A l’en croire, l’augmentation des pensions suit depuis lors une courbe linéaire alors qu’avant 2012 la courbe était asymétrique.  Le président du Conseil d’administration de mettre en exergue les efforts que déploie sa structure pour un cadre idéal aux al­locataires. «Quand on passait du bimestre au trimestre en 2007 je leur avais dit que dans quelques années ils allaient gagner en 1 mois ce qu’ils gagnaient en 2 mois. C’est le cas aujourd’hui. Il y a une hausse de 40 % de 2012 à aujourd’hui. L’ambition c’est de faire en sorte que d’année en année, avec le jeu des augmentations, que ce qu’ils gagnaient en deux mois qu’ils puissent le gagner en un mois», a-t-il fait savoir.  Des réalisations qui ont été possibles grâce à la décision prise par le chef de l’Etat de défiscaliser les pensions des retraités de l’Ipres. Aux pensionnaires qui jugent leurs revenus dérisoires, Mamadou Racine Sy en appelle à la raison. «Quelqu’un qui a travaillé une seule année donc  ayant  cotisé qu’une seule  année  aura simplement une pension plus faible que celui qui a travaillé pendant 10 ans», a fait valoir le président du Conseil d’administration de l’Ipres. «A ceux qui disent que les pensions sont bien faibles au Sénégal, demandez-leur quand quelqu’un va au marché avec 2000 francs et que l’autre y va avec 10000 francs  qui aura le plus lourd  panier», a-t-il servi pour étayer son point de vue. Accompagné de Bayal Niang, directeur de la Solde, Mamadou Sy Mbengue, directeur général de l’Ipres, Mamadou Racine Sy procédait ce mercredi à l’inauguration de l’agence de l’Ipres à Rufisque. Une entité locale logée dans les bureaux de la Caisse de sécurité sociale. «C’est une innovation majeure et une vision qui permettra d’économiser les ressources pour le relèvement  des rentes de l’Ipres et de la Css», a commenté M. Sy en marge de la cérémonie.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here