PARTAGER

«J’ai placé dans le cadre des nouvelles orientations du ministère de l’éducation, pour les 5 prochaines années, des systématisations de l’éducation ancrées dans les valeurs comme l’une des 5 priorités définies avec tous les acteurs du système.» Ces mots du ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, qui a procédé à la cérémonie de clôture de la 19ème édition de la Semaine nationale propreté à l’école au Cem Canada de Guédiawaye, montrent l’orientation qu’il veut donner à l’école, qui va ouvrir ses portes à partir de demain pour le corps enseignant et jeudi pour les élèves. Le thème de cette 19ème édition  «Une école propre, dans une ville propre», montre l’urgence qu’il y a à accomplir cette mission dans les plus brefs délais. Mamadou Talla a laissé entendre que durant 5 jours un travail de nettoiement a été fait au niveau de plusieurs établissements scolaires, «prêts à accueillir les élèves dès le premier jour de la rentrée. Ces actions ont pour objectif de contribuer à réduire considérablement les retards récurrents (à la rentrée) préjudiciables au respect du quantum scolaire. Et de permettre le démarrage immédiat de l’enseignement. L’Etat a la responsabilité d’orienter et d’impulser la politique éducative. Car aucun système institutionnel ne peut connaitre un développement conséquent sans la participation effective des populations et des collectivités territoriales», dit-il.
Dans son discours, il a salué la contribution du maire de Guédiawaye, Aliou Sall, «même s’il reste plus de la moitié de ce qu’il avait promis. Devant la dégradation de notre cadre de vie, il demeure plus que nécessaire de renforcer la participation et la mobilisation de tous», conseille M. Talla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here