PARTAGER

L’ancien directeur des Domaines a été blanchi par la Commission d’enquête parlementaire qui n’a décelé aucun détournement de deniers publics dans l’affaire des 94 milliards. En conséquence, son mouvement de soutien invite le chef de l’Etat à «restaurer l’honneur de ce serviteur de l’Etat» et militant de l’Apr.

La Commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des 94 milliards du titre foncier 1451/R a conclu qu’il n’y a pas eu de détournement de deniers publics. Et dans ce dossier, c’est l’ancien directeur des Domaines qui s’en sort blanchi des accusations de Ousmane Sonko. Pour le Mouvement dolly Macky (Mdm), soutien de Mamour Diallo, «c’est le contraire qui aurait surpris ceux qui ont connu ou fréquenté ce dévoué commis de l’Etat qui, après avoir été major de sa promotion à l’Ena, a capitalisé 27 années de bons et loyaux services dans l’Administration sénégalaise». Dans un communiqué, la Cellule communication dudit mouvement invite, par conséquent, le président de la République à «prendre acte» des conclusions de la Commission d’enquête afin de «restaurer l’honneur de ce serviteur de l’Etat qui, en prenant la décision historique de militer à ses côtés, s’est fait tout naturellement des amis, mais aussi des ennemis animés de mauvaise foi». En effet, l’ancien directeur des Domaines a été remplacé par Mame Boye Diao dans la foulée du coup de balai qui a suivi la réélection du chef de l’Etat.
Avec ce «dénouement heureux» pour Mamour Diallo, Mdm constate «fort heureusement» que les conclusions de la Commission d’enquête «présentent l’atout de mettre à nu la légèreté de ces accusations jamais prouvées par son auteur qui se contente de sorties médiatiques intempestives et aberrantes pour assouvir sa boulimie de buzz». Mansour Gaye et ses camarades estiment que «le principal calomniateur du paysage politique sénégalais», en l’occurrence le leader de Pastef, «doit maintenant se rendre à l’évidence que sa démarche malhonnête, aussi perfide soit-elle, ne pourrait déstabiliser sa cible». Mdm d’ajouter : «La campagne de dénigrement contre Mamadou Mamour Diallo dans laquelle s’est tristement engagé Ousmane Sonko relève tout simplement d’une manœuvre sordide de diabolisation dont l’objectif ultime est de limiter l’envergure tentaculaire d’un homme d’Etat dont le seul tort a été de s’engager en politique et de réussir à améliorer le bien-être de ses concitoyens. Pour se convaincre d’une telle réalité, il suffit de faire un tour à Louga où le Mouvement dolly Macky enregistre des résultats considérables sur le plan du développement socio-économique et de l’autonomisation des femmes et des jeunes.»
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here