PARTAGER

Le message des organisations de la Société civile sénégalaise et des droits de l’Homme est très clair : Jammeh doit quitter le pouvoir pour céder le fauteuil présidentiel à Adama Bar­row. Elles ont tenu hier un rassemblement à la place de la Nation, ex-Obélisque de Dakar.

La situation, qui prévaut en Gambie, ne laisse pas indifférentes la Société civile sénégalaise et les organisations des droits de l’Homme. «La Gambie a fait son choix, respectons-le.» «Nous sommes tous des Gambiens.» «Sauver la nouvelle Gambie.» Ce sont les slogans des nombreux manifestants de ce samedi à la place de l’Obélisque. Le ton utilisé montre leur mécontentement suite au refus du Président Jammeh de quitter le pouvoir. C’est aussi une occasion d’apporter leur soutien au Peuple «frère» de la Gambie. Main dans la main, ils ont pacifiquement décrié l’attitude du Président sortant, estimant que les Gambiens ont démocratiquement fait leur choix, qu’il faut le «respecter quoi qu’il en soit».
Le rassemblement organisé par la Rencontre africaine des droits de l’Homme (Raddho), la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (Lsdh), Article 19, Amnesty international, Y’en à marre et des Gambiens basés au Sénégal, était une occasion pour les manifestants de rappeler au Président sortant qu’il «doit céder le pouvoir pour ne pas causer beaucoup plus de dégâts». Venu participer à la mobilisation de soutien en faveur de son peuple, l’ex-ministre des Affaires étrangères de la Gambie, Sedat Jobe, craignant des méthodes répressives basées sur des tortures, a appelé la Cedeao à prendre une décision en urgence face aux «excès» de Yahya Jammeh, pour permettre aux Gambiens de vivre pleinement la démocratie. Dans la même veine, les droits de l’hommiste invitent aussi la Cedeao à prendre une décision ferme face à l’attitude de l’enfant de Kanilai. Ce qui a été fait à Lagos où elle a entériné les résultats de la Présidentielle du 1er décembre qui consacre l’élection de Adama Barrow.
msfaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here