PARTAGER

A travers une lettre d’hier, le médiateur de la République, Me Alioune Badara Cissé, a plaidé le rapatriement des étudiants sénégalais pris au piège à Wuhan, épicentre du coronavirus, et l’appui aux jeunes de Guet-Ndar.

Le médiateur de la République n’est pas resté insensible à la situation chaotique qui a prévalu dans sa ville natale, Saint-Louis, mardi. Hier, Me Alioune Badara Cissé a laissé transparaître la douleur qui l’étreint dans une lettre. Et les mots utilisés sont teintés d’émotions. «Aujourd’hui j’ai mal, mal pour mon quartier, pour ma fierté de Guet-ndarien. Ma désolation est immense et comme beaucoup d’entre vous, je demeure inconsolable», s’adresse-t-il aux populations du quartier Guet-Ndar dont il est lui-même originaire. Le jour des faits, la colère des manifestants a causé d’énormes dégâts collatéraux : Ils ont mis le feu au siège de l’Omvs, détruit l’agence de la Senelec, incendié des voitures. «Gardons-nous néanmoins au nom de revendications légitimes de ne point détruire les infrastructures collectives mises à notre disposition, que l’on soit pêcheur ou artisan, cultivateur, musicien ou même avocat !», conseille l’avocat qui s’est débarrassé de sa robe de défenseur au nom de la vérité. Il estime que dans le passé, un bel esprit prévalait alors avec des aînés faisant autorité. Ce qui fait aujourd’hui énormément défaut à leur quartier.
Quid des réclamations des jeunes, à savoir l’application stricte des accords de pêche signés avec la Mauritanie, la fin des tracasseries et harcèlements des garde-côtes mauritaniens ? «Vivement que les discussions reprennent et que l’Etat joue pleinement et fermement sa partition pour le compte de ses seules populations vis-à-vis de nos indissociables et tout aussi inséparables voisins du nord !». Et de renchérir : «M. le président de la République, n’avez-vous pas autorisé en avril 2012, par un bref clin d’œil échangé, votre premier ministre des Affaires étrangères (Ndlr, il s’agit de lui-même), de plaider devant Sem le Président Aziz de Mauritanie la restitution de plus de 400 pirogues, filets et moteurs sans contrepartie. Il fut accédé à notre demande sur ‘’place et sur pièce’’.» Après avoir prié pour le retour de la paix dans leur quartier et leur ville de Saint-Louis, Me Alioune Badara Cissé a exhorté le président de la République à réaffirmer ensemble leur volonté à servir la jeunesse en général et celle de Guet- Ndar en particulier et à la célébrer car, dit-il, elle est notre avenir, le gisement de la première richesse de notre pays.

ABC plaide le retour des étudiants sénégalais de Wuhan
Répondant aux nombreuses interpellations après les évènements, le médiateur de la République rappelle «les énormes réserves que m’inspiraient certains comportements contraires aux bonnes valeurs de chez eux». Il leur fait part également qu’il ne s’est jamais éloigné des questions guet-ndariennes. Il a apporté ainsi sa solidarité à «ses» familles et amis de Guet Ndar. Alioune Badara Cissé n’a pas manqué aussi de rappeler les combats qu’il a eu à mener pour la Langue de Barbarie, parfois au péril de sa vie. Et pour une résolution de la crise qui a valu l’arrestation de 31 manifestants et leur envoi en instruction par le juge, il informe que des rencontres seront organisées durant le week-end. Dans sa lettre, le médiateur de la République a surfé sur la question du rapatriement des étudiants sénégalais en Chine. «L’occasion faisant le larron, je joins ma voix à celle des familles qui souhaitent vous voir ordonner le retour des boys piégés dans l’enfer de Wuhan. Personne ne leur souhaite de voir leurs enfants revenir à la maison dans un caisson.» Et d’ajouter : «Alors, comme pour Abdoulaye (Ndlr son fils assassiné aux Etats-Unis), pour le retour duquel je ne vous remercierai jamais assez, mon frère (Macky Sall), mettez en branle la toute puissante machine de l’Etat pour redonner le sourire à ces familles dont vous demeurez le seul espoir. Que l’incurie de ceux qui vous déconseillent de toujours bien faire puisse être traitée à Wuhan !»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here