PARTAGER

Le Secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl), Toussaint Manga, a été relaxé hier par le Tribunal de grande instance de Dakar, tout comme Fatou Ndao qui n’a jamais comparu d’ail­leurs. Cheikh Sène, quant à lui, a été condamné à 1 an de prison ferme pour rassemblement illicite ayant causé violence aux personnes. Alors que Serigne Abo Mbacké et Abdourahmane Ly ont pris 6 mois ferme pour rassemblement illicite. Cependant, il faut préciser que ces derniers, qui comparaissaient libres, ont déjà purgé les peines qui leur sont infligées. Pour rappel, Toussaint Manga et Cie avaient été arrêtés lors des manifestations contre la condamnation de Karim Wade par la Cour de répression de l’enrichissement illicite en mars 2015. Ils étaient poursuivis pour rassemblement illicite ayant causé violence aux personnes, destruction de biens, coups et blessures volontaires, vol et dégradation des biens appartenant à l’Etat.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here