PARTAGER

Aar li nu bokk va remettre ça, vendredi prochain. Ses membres, qui informent avoir déposé une demande de manifestation, annoncent un rassemblement sur le boulevard du Général De Gaulle pour exiger la transparence dans l’affaire Petro Tim-Aliou Sall et sur la gestion des ressources naturelles de façon générale.

Chassés le 14 juin, ils reviennent le 21. Les membres de la Plateforme Aar li nu bokk=Sunu pétrole= ne comptent pas baisser les bras, après l’interdiction et la répression de leur rassemblement de vendredi dernier. Abdourahmane Sow et Cie, qui étaient en conférence de presse hier, informent avoir déposé une demande, lundi dernier, pour tenir un rassemblement «pacifique» à 15 heures sur le boulevard du Général De Gaule. Il s’agira, selon eux, de poursuivre la bataille pour une gouvernance «saine et transparente des ressources naturelles» et de réclamer «la lumière sur les contrats et autres affaires Petro Tim», suite aux révélations faites par la Bbc. Les membres de ladite plateforme sont donc déterminés à mettre la pression sur le gouvernement de Macky Sall. Quid à faire face aux lacrymogènes. «Nous serons dans la rue, dans le principe de manifester nos droits comme le stipule la Constitution en son article 8. Nous exigeons que la lumière soit faite sur le dossier Petro Tim. L’affaire Aliou Sall doit être traitée de façon claire par la justice, sans parti pris. Il (Macky Sall) nous a promis une gestion sobre et vertueuse qui prend en compte les futures générations», se désole M. Sow.

«Nous n’avons pas confiance au procureur»
La démarche de la justice sur le dossier Petro Tim, consistant à faire un appel à témoins, a également été fustigée par les activistes. «Nous ne pouvons pas avoir confiance à un procureur qui attend des instructions. Ce même procureur a été interpellé via une lettre sur la question des ressources depuis belle lurette. Il (le procureur) a fait une sortie pour faire la part belle aux incriminés du dossier Petro Tim. Nous ne sommes pas contre l’institution, mais contre le système», a ajouté le coordonnateur du Cos/M23. Fatou Blondin Diop rappelle, quant à elle, que la mission de Aar li nu bokk est de «mobiliser les citoyens sénégalais». Avant de poursuivre : «Que les leaders politiques (l’opposition) viennent ou pas, cela ne change rien.»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here