PARTAGER

Après les manifestations de la nuit du mardi au mercredi, les Forces de l’ordre se sont déployées en masse à Touba et Mbacké pour traquer les casseurs et rétablir l’ordre et ont procédé à l’arrestation de plus de 80 personnes.

Les communes de Touba et Mbacké ont passé une journée de mardi mouvementée. Après la grève des transporteurs, qui exigeaient la réouverture du transport interurbain et inter-régional, les populations ont aussi manifesté nuitamment pour réclamer la fin du couvre-feu, vandalisé l’agence de la Senelec, les locaux de la Rfm Mbacké et le bureau de poste sis au quartier Guédé de Touba.
Force est de constater que la ville de Bamba a changé de décor depuis hier matin avec une présence des flics, qui ont même déployé des véhicules blindés dans les rues. Sans oublier la mobilisation des chars du Gmi de Thiès stationnés à l’entrée des villes de Touba et Mbacké et dans quelques points stratégiques de la cité religieuse de Cheikhoul Khadim.
Au lendemain de cette situation de chaos, les Forces de l’ordre ont entrepris la traque des casseurs. Les éléments du Com­missariat de police de Mbacké ont procédé à l’arrestation de 38 personnes. En plus, les flics du Commissariat spécial de Touba ont mis aux arrêts une soixantaine de manifestants. Probable­ment d’autres interpellations vont suivre, car les victimes des casses ont porté plainte. La même source informe que le mi­nistère de l’Intérieur a déployé un dispositif sécuritaire très important pour que pareilles manifestions ne se reproduisent à Touba.

La surprise du Khalife général des mourides
Il faut rappeler que tard dans la nuit du mardi au mercredi, Serigne Mountakha Mbacké est sorti de sa réserve pour calmer les manifestants. «Je suis très surpris et gêné», a laissé entendre Serigne Mountakha Bassirou Mbacké après avoir appris des manifestations tenues à Touba et Mbacké. Le patriarche de Darou Miname ne cachait pas sa surprise : «C’est du jamais vu. Je vous demande de garder votre calme et de rentrer chez vous, le temps que je puisse m’enquérir des causes de ces mouvements d’humeur et éventuellement, chercher des solutions pérennes. Inspirez-vous de Serigne Touba, prenez exemple sur son comportement si vous aspirez à être ses vrais talibés.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here