PARTAGER

L’appel lancé par l’Inter­syndicale des travailleurs de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh, vendredi dernier, sur le manque de médicaments dans ladite structure sanitaire, a été entendu par la Fondation Sonatel, qui a offert, ce samedi, des kits de césarienne et des consommables pour le bloc opératoire évalués à 6 millions par l’Administratrice générale de cette dite Fondation, Aminata Fall Sidibé. En effet, le porte-parole des travailleurs, l’anesthésiste Oumar War, avait indiqué, durant leur arrêt de travail, que l’hôpital «n’est pas en mesure de recevoir les pèlerins en cette période de Gamou. Car le bloc opératoire et le laboratoire manquent d’intrants et la pharmacie est dépourvue de médicaments». Une situation qui a poussé la Fondation Sonatel à réagir, selon Mme Aminata Fall Sidibé. «Nous avons été informés par voie de presse des difficultés qui prévalaient au niveau de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh à quelques jours du Maouloud. La Fondation Sona­tel a été très sensible et s’est dit qu’il fallait qu’elle agisse, qu’elle vienne secourir l’hôpital.» Un geste salué par le Médecin-chef de région, Dr Malick Ndiaye, qui remercie la Fondation Sonatel pour «la prompte réaction qu’elle a eue face à cette situation». Il renseigne que le ministère de la Santé est à pied d’œuvre pour mettre le personnel de santé de l’hôpital dans de bonnes conditions. «Le ministère de la Santé viendra en appui à la direction de l’hôpital pour qu’au niveau du personnel, du fonctionnement et des investissements, le niveau de l’hôpital puisse être amélioré.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here