PARTAGER

L’imam ratib de Saint-Louis, Cheikh Tidiane Diallo, a passé en revue ce mercredi dans son sermon de la Tabaski les grands maux qui «continuent de gangrener notre société». Il cite égoïsme, cupidité et manque de solidarité qui «risquent de mettre à terre notre société». Que faire ? «J’invite les Sénégalais à un changement de comportements à travers une application stricte des prescriptions du Coran. Le manque de solidarité a pris une ampleur démesurée dans notre pays et on ne peut pas construire une société sans la cellule de base de la société, c’est-à-dire la famille.» Il ajoute : «C’est indécent pour un musulman d’acheter un mouton d’un million de F Cfa alors que plusieurs de ses voisins n’ont pas de quoi acheter un mouton. Dans leur vie quotidienne, beaucoup de Sénégalais mangent à leur faim et gaspillent même souvent alors que beaucoup de leurs concitoyens ne peuvent pas manger une fois par jour.» Par conséquent, le guide religieux recommande «aux Sénégalais de cultiver la solidarité et le partage en se souciant du quotidien de leurs concitoyens et en partageant avec eux ce qu’ils ont. Dieu rétribuera tous ceux qui se soucient de la situation de leurs autres frères musulmans».
Par ailleurs, Cheikh Tidiane Diallo a demandé aux jeunes d’aimer le travail et à faire du culte du travail leur credo. «Je vous invite à gagner dignement vos vies afin et de vous détourner des biens mal acquis», dit imam Diallo.

cndiongue@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here