PARTAGER

La coordination des mouvements karimistes des Parcelles Assainies ne compte pas croiser les bras, après le rejet de l’inscription de leur mentor sur les listes électorales. En conférence de presse hier, ils ont appelé à «la résistance contre l’oppression, la dictature, la volonté acerbe de vouloir écarter à tout prix un adversaire gênant». Doudou Mbodj et ses camarades invitent «fermement» le Président Macky Sall à «renoncer à une telle forfaiture qui pourrait déstabiliser le pays». Les Karimistes des Parcelles Assainies veulent ainsi une personnalité neutre pour organiser les élections. «On ne peut pas mettre n’importe qui dans une station comme celle du ministère de l’Intérieur, un tailleur de haute couture de la Constitution qui prend comme model la malhonnêteté intellectuelle au ministère de la Justice, ou encore un comptable au ministère des Finances, qui manipule et maquille les chiffres», soulignent-ils. Et d’ajouter : «Nous appelons tous les citoyens épris de justice à prendre leurs responsabilités, en faisant face à ce régime despotique. C’est pourquoi nous invitons les Sénégalais à venir massivement participer à la marche d’aujourd’hui pour préserver les acquis démocratiques.»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here