PARTAGER

La Caisse de sécurité sociale veut être le plus proche possible des préoccupations des travailleurs et des employeurs, a soutenu jeudi la directrice de la Prévention des risques professionnels, Marie Diallo. «Nous voulons être le plus proche possible des préoccupations de nos usagers, des entreprises et de l’employeur, mais aussi du travailleur», a dit Mme Diallo à l’Aps, en marge de la 5ème session de la première édition des Matinées de prévention. Selon Mme  Diallo, «ces Matinées de prévention qui sont un cadre d’échange pour tous les acteurs du travail ont été initiées pour renforcer leurs capaci­tés». «Nous renouvelons périodiquement les thématiques en rapport avec la sécurité et la santé au travail qui sont discutées et mises à l’ordre du jour», a-t-elle souligné, ajoutant que «des échanges fructueux vont sortir des interventions des différentes personnalités».
Elle a par ailleurs rappelé que «la caisse de sécurité sociale, à travers sa mission de service public, gère également la prévention des risques professionnels dans le cadre de la branche des accidents de travail et de la réparation de tout ce qui est accident». Selon elle, «toutes les sensibilités de l’entreprise se retrouvent au niveau de ces Matinées de prévention dont le but est de discuter des préoccupations, en particulier, de la sécurité et de la santé des travailleurs». «Ces activités concourent à l’application et à la mise en œuvre du programme national de prévention qui tourne autour de cinq axes prioritaires dont l’un porte sur l’information et le renforcement des capacités des acteurs du travail», a-t-elle souligné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here