PARTAGER

En plus des rencontres amicales prévues en mars prochain contre l’Ouzbékistan et la Serbie, les Lions de l’Atlas disputeront 3 autres matchs avant de s’envoler vers la Russie. En attendant, Hervé Renard doit faire avec les méformes et blessures.

Le Maroc a rendez-vous avec deux tests : contre les Serbes le 23 mars à Turin et face à l’Ouz­békistan le 27 du même mois au complexe Mohammed V à Casa­blanca. Les noms des joueurs sélectionnés pour disputer lesdites rencontres seront dévoilés en début du mois prochain par le sélectionneur du Maroc. Pour ces deux tests amicaux, Hervé Renard doit faire avec le nombre important de joueurs qui ne jouent plus avec leurs clubs ou blessés, rapporte Al Ahdath Al Maghribia du 28 février relayé par sport.le360.ma. C’est le cas de Oussama Tannane (As Saint-Etienne) et le gardien titulaire des Lions de l’Atlas, Munir Mohamedi (Cd Numancia), qui n’ont pratiquement joué aucun match avec leurs clubs respectifs. Ce qui les expose automatiquement à un manque de compétition, car la compétitivité est né­cessaire pour disputer les matchs difficiles de la Coupe du monde.
D’autres joueurs vivent pratiquement la même situation. C’est le cas de Achraf Hakimi, irrégulier depuis plusieurs semaines au Real Madrid, ainsi que Sofiane Boufal qui demeure dans l’infirmerie de South­ampton. Plus grave est le cas de l’international marocain du Real Bétis, Zouhair Feddal, qui a subi une opération après s’être rompu le tendon d’Achille dans un récent match contre Villarreal. Pour les deux matchs amicaux, le technicien français sera obligé de donner la chance à de nouveaux joueurs. C’est le cas pour la révélation du Chan, Ayoub Kaâbi. L’attaquant de Berkane pourrait faire partie de la liste des joueurs convoqués pour le match amical contre la Serbie.
Africatopsports

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here