PARTAGER

Après l’élimination au tour des demi-finales de la Ligue des champions, le comité dirigeant du Wac a procédé à des limogeages au sein des staffs technique et médical. C’est par le biais d’une lettre d’excuses adressée aux supporters wydadis que la nouvelle a été annoncée. Quelques jours plus tard, les dirigeants du Wydad Casablanca ont mis fin aux services de plusieurs cadres des staffs technique et médical du club. Pour le moment, ils sont au total sept personnes à avoir été mises à la porte. On retient Moussa Ndaw et Saïd Badou au niveau du staff technique, puis Mohamed Adil Lamrini et Ahmed Amine Biadiallah au niveau du staff médical. Comme précité, le Wac s’était incliné devant l’équipe égyptienne d’Al Ahly en aller (0-2) et retour (3-1) au stade des demi-finales de la Ligue africaine des clubs champions.
Désormais, les Rouges de Casablanca cherchent un nouvel entraîneur. Walid Regragui était pressenti mais ne reviendra pas en Botola, lui qui a rompu son bail avec Al-Duhail au Qatar. Le technicien marocain était ces derniers jours la piste privilégiée par les dirigeants du Wydad. Le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, daté du 28 octobre, explique que le technicien marocain s’est excusé auprès des dirigeants du Wydad, lui qui doit encore rester au Qatar au moins jusqu’à l’année prochaine pour des raisons familiales.
Le Wac cherche donc à trouver rapidement un remplaçant à Miguel Angel Gamondi qui retrouvera son poste de manager général du club. La piste menant à Faouzi Benzarti semble elle aussi être étudiée par les dirigeants du Wydad. Le technicien tunisien connait très bien le club, les joueurs et l’environnement général. Mais à en croire les medias tunisiens, Faouzi Benzarti a démenti tout contact avec le club marocain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here