PARTAGER

En 2005, l’Olympique de Marseille est entré dans l’histoire en devenant le premier club majeur en Europe à confier sa présidence à un dirigeant noir, le regretté Pape Diouf. 15 ans après, au moment où le meurtre de l’Américain George Floyd par des policiers blancs a bouleversé la planète, le club phocéen a lancé un message fort contre le racisme.
Dans une tribune publiée dans Le Monde et titrée «Le joueur africain est déjà entré dans l’histoire du football européen», le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud et son capitaine Steve Mandanda tirent un terrible constat : «Si de nombreux Afri­cains brillent dans les clubs d’Europe, il reste des combats à mener sur le terrain, mais aussi au sein des instances dirigeantes où la diversité n’est pas la règle.»
Et les deux hommes d’appeler à un changement des mentalités, en citant Pape Diouf. «Pape Diouf restera à jamais le premier président noir d’un club de Ligue 1, mais il se définissait lui-même comme une ‘anomalie’.» 15 ans plus tard malheureusement, rien n’a changé…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here