PARTAGER

A Massilikoul Djinane, le muezzin n’a pas procédé à l’appel à la prière du vendredi. Sur les artères qui mènent vers ce monument cultuel, le calme est olympien. Mais à l’heure de la prière, quelques fidèles téméraires sont dispersés par les agents de la police en charge de faire respecter l’arrêté du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, pris jeudi et annonçant la fermeture des mosquées sur toute la région de Dakar jusqu’à nouvel ordre.
Sur place, la police avait mis en place un dispositif de surveillance pour éconduire des fidèles entêtés à venir accomplir leur devoir de musulman, malgré la crise sanitaire. Mais les responsables de la mosquée avaient pris les devants en fermant à double tour Massalikoul Djinane sur ndiguel du khalife général des Mourides. Ce, suite au mot d’ordre de l’Association des imams et oulémas du Sénégal qui a annoncé la sus­pen­sion des prières dans les mosquées afin d’éviter les risque de propagation du coronavirus dont les cas ne cessent de grimper.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here