PARTAGER

Cette année encore, la masse salariale du pays est au-dessus des normes de convergence fixées par l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa). En effet, la rénumération globale dans le secteur public sera portée à 866,8 milliards soit 39% des recettes fiscales, au-dessus du critère de l’Uemoa qui est de 35%, indique le rapport de la Commission des finances.
Le ministre Amadou Ba explique cela par les engagements pris par l’Etat du Sénégal d’intégrer chaque année 10 000 professeurs ainsi que le respect des accords passés avec le secteur de la Santé.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here