PARTAGER

Le département de Ranérou a connu 26 cas de rougeole qui ont été finalement guéris. Dans le cadre de la surveillance des maladies prioritaires, une activité régulièrement menée par les districts sanitaires, depuis novembre dernier, a permis de signaler des cas de rougeole, récemment confirmés par l’Institut Pasteur, renseigne le médecin-chef du centre de santé de Ranérou. En effet, dans le cadre de la surveillance, l’infirmier-chef de poste de Mbem-Mbem avait suspecté au moins quatre cas de rougeole qui venaient du village de Houcour. Le lendemain, le médecin-chef a envoyé une équipe pour organiser la riposte.
Au même moment, des prélèvements ont été effectués et envoyés à l’Institut Pasteur. Seulement, en ce moment, il y avait une rupture de réactifs au niveau de l’institut et les prélèvements ont été gardés. Ce qui a remis au goût du jour cette information, c’est la disponibilité des résultats de la pathologie par l’Institut Pasteur et envoyés récemment à Ranérou pour confirmer la maladie. «Les résultats disponibles confirment des cas de rougeole qui sont tous guéris», a dit Dr Alioune Ndour, médecin-chef de Ranérou. Globalement, ajoute le médecin, «il s’agissait de 26 cas, pour la plupart des adultes avec seulement 5 cas qui ont moins de 5 ans». La rougeole étant une maladie contagieuse, le médecin-chef de Ranérou, joint par téléphone, rassure que la vaccination se poursuit dans cette zone. Il renseigne qu’au niveau du poste de santé de Mbem-Mbem, il y a un personnel suffisant et des vaccins sont disponibles pour prévenir la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here