PARTAGER

Le responsable de l’Apr à Brooklyn (New York) dénonce les attaques des maires de Kanel et de Ourossogui contre Harouna Dia. Aliou Ngaïdo voit aussi une main de Farba Ngom derrière ces attaques et interpelle Macky Sall.

Les sorties de Haymouth Daff et Moussa Bocar Thiam contre Harouna Dia continuent de soulever des réactions. Après le Collectif des amis de l’enfant de Wendou Bosséabé jeudi, c’est le responsable de l’Apr à Brooklyn (Etats-Unis) qui s’en prend aux maires de Kanel (Apr) et de Ourossogui (Ps). Aliou Ngaïdo, joint par téléphone, ne doute point que ces attaques sont «commanditées par Farba Ngom». «Ce sont des combines de politiciens en mal de popularité visant à saper le moral d’honnêtes citoyens, fidèles et loyaux au Président Macky Sall. Qui connaît Harouna Dia sait en âme et conscience qu’il ne travaille que pour le Président, et pour la population sénégalaise de manière générale», indique-t-il. Le Chargé de mission auprès du président de la République estime que «ces gens tapis dans l’ombre veulent séparer le Président Sall de son ami et frère Harouna Dia». Mais, avertit M. Ngaïdo, «leur entreprise est vouée à l’échec, et leur rêve ne se réalisera jamais».
Le non moins Apériste de Thilogne dit avoir «pourtant toujours alerté le patron de l’Apr sur les agissements» du maire des Agnam. «Farba Ngom se considère comme le maître de la région de Matam. Il fait la politique du diviser pour mieux régner. Si aujourd’hui Benno bokk yaakaar perdait les Législatives à Matam, considérée comme bastion de l’Apr, ce serait de sa faute», prévient-il. Avant d’appeler ses camarades à l’unité. «L’heure n’est pas aux querelles et aux invectives. Le seul combat qui vaille, c’est celui de remporter avec une large majorité les élections législatives qui se profilent à l’horizon», conclut-il.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here