PARTAGER

«Pr» n’est pas loin de «Apr». Et le Parti de la réforme n’exclut pas de se fondre dans le parti présidentiel. C’est l’annonce faite par le secrétaire politique de la formation jadis dirigée par Abdourahim Agne.

Le Parti de la réforme n’exclut pas de se fondre dans l’Apr. C’est la révélation de son chargé de la Vie politique qui s’engage ainsi pour la réélection de Macky Sall en 2019. Amadou Dawa Diallo s’exprimait samedi, lors de la finale de l’Orcav de Matam à l’issue de laquelle l’Asc Tantadji a été sacrée championne régionale en s’imposant face à Kawral de Vélingara-Ferlo sur le score de 2 buts à zéro. «Le Président Macky Sall a envoyé deux émissaires qui sont venus me voir. Ils proposent que je rejoigne l’Alliance pour la République. Une chose qui peut se faire sans grande difficulté puisque j’ai déjà le feu vert de mon parti. Il faudra juste que les deux parties se retrouvent pour voir dans quelles mesures on pourra cheminer ensemble», a déclaré M. Diallo, parrain de la finale.
Ce responsable du parti de Abdourahim Agne a réitéré leur appartenance à la mouvance présidentielle et soutenu que leur formation a toujours travaillé aux côtés du Président Macky Sall. Il informe que le chef de l’Etat a promis de les rencontrer prochainement pour faire le point sur leurs activités politiques dans le cadre de leur compagnonnage. Il faut rappeler que lors des dernières élections législatives, ce responsable politique du département de Ranérou-Ferlo était parti sous la bannière de l’Union citoyenne/Bunt-bi qui est arrivée 2ème après Bby. Un score qui a permis, en partie, à la liste de dirigée par Théodore Chérif Monteil d’avoir un siège à l’Assemblée nationale par le plus fort reste. Bunt-bi avait obtenu 6 479 voix sur les 14 mille suffrages valablement exprimés, là où la coalition Bby avait obtenu 7 817 voix.
Amadou Dawa Diallo estime par ailleurs que «l’Etat gagnerait à laisser les populations organiser des marches comme l’autorise la Constitution pour exprimer leurs doléances».
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here