PARTAGER

Mercredi noir à Matam. Un accident d’une rare violence s’est produit hier en fin de matinée à hauteur du village de Doumga Ouro Alpha, situé dans la commune de Bokidiawé.

Quelle tragédie ! Elle est à la hauteur de la gravité de l’accident qui a eu lieu hier à hauteur du village de Doumga Ouro Alpha, situé dans le département de Matam. Un bus en direction de Ourossogui a heurté un minicar. Alors qu’il voulait éviter les nids de poule, il a fini sa course dans l’autre bus, qui était rempli de passagers. Le bilan provisoire est lourd : il y a au moins 4 morts dont une fillette de moins de 2 ans et une dizaine de blessés graves acheminés au centre hospitalier régional de Ourossogui. Des enfants de moins de 5 ans étaient parmi les passagers et auraient de légères blessures. Et selon plusieurs sources, le bilan risque de s’alourdir à cause de la gravité des blessures.
Pour l’heure, l’on ignore les causes de l’accident mais elles seraient probablement liées au comportement des chauffeurs sur cette route presque impraticable. D’ailleurs, les travaux de réhabilitation de la Route nationale 2, Ndioum-Ourossogui-Bakel, ont déjà démarré sur l’axe Ourossogui-Kanel, a-t-on constaté. La route devrait être praticable en 2019.
La gendarmerie, qui était sûrement dans les parages, n’a pas mis du temps pour rallier les lieux et constater les dégâts occasionnés par ce drame.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here