PARTAGER

Aucune signature aux opposants et réélection de Macky Sall dès le premier tour. Telle est la «Déclaration de Matam» lue par Farba Ngom.

Au terme d’une tournée départementale de 72 heures dans les dix communes, les leaders de l’Apr de Matam ont expliqué aux populations l’importance du système de parrainage introduit dans le Code et applicable dès la prochaine élection présidentielle du 24 février 2019. L’objectif, selon eux, c’est «d’infliger une raclée à l’opposition». Farba Ngom entend dans ce sens travailler à ce que les adversaires de Macky Sall aient «zéro signature» sur les 2 000 requises dans au moins 7 régions. La tournée a été une occasion pour les Apéristes de sensibiliser les populations sur le bilan «largement positif» du Président Macky Sall dans le département de Matam. A l’issue de ce périple, Farba Ngom a lu une déclaration par laquelle les ténors de l’Apr de Matam ont investi Macky Sall candidat et s’engagent à le réélire dès le premier tour. A certains de leurs alliés qui s’étonnent de leur non-implication dans cette tournée, le député-maire des Agnam répond : «Pour cette fois, la tournée ne concerne que les militants de l’Apr en attendant la programmation d’une prochaine au niveau national dans le cadre de la grande coalition de la mouvance présidentielle.» Seulement, il faut signaler que c’est souvent les maires des localités qui ont été les porteurs des doléances des populations. Entre autres, il y a l’emploi des jeunes, le financement des femmes, l’électrification de certaines localités. Au total, la rondelette somme de 51 millions de F Cfa a été mobilisée par les responsables de la région pour assurer les dépenses de leurs activités qui se sont déroulées pendant les 72 heures de la tournée départementale. Comme lors des Législatives de 2017, Me Malick Sall a encore participé à hauteur de 10 millions de F Cfa. Alors que Farba Ngom, coordonnateur départemental de l’Apr, a mis sur la table16 millions de francs Cfa en guise de participation.

Macky Sall reçoit 300 Apéristes de Matam le 4 août
Le 4 août prochain, le chef de l’Etat va recevoir le département de Matam. Chacune des dix communes aura 30 représentants. Les leaders de l’Apr de Matam comptent profiter de cette occasion pour demander au Président Macky Sall de promouvoir davantage des cadres du département. En effet, selon Farba Ngom, «Matam a besoin de nouveaux ministres, des directeurs généraux, de Pca, entre autres». En attendant, les responsables politiques du département sont invités à taire leurs querelles et à choisir démocratiquement trois orateurs qui s’adresseront au chef de l’Etat. «Le seul combat qui vaille, c’est celui de la réélection de Macky Sall. Après, chacun pourra afficher ses ambitions», dira-t-il.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here