PARTAGER

Place de l’avenue Angle Fadel où se déroule chaque année le défilé du 4 avril. C’est le temps des sourires. Quelque 1 200 participants, militaires, paramilitaires et civils ont défilé devant les autorités administratives et des élus locaux. Avant le début du défilé, le gouverneur a procédé à des décorations de personnalités qui se sont distinguées dans leurs rapports avec l’Administration et la communauté. Ainsi, il a décoré à titre posthume Baydallaye Kane, ancien Pcr de Bokidiawé, décédé en début mars à Dakar, l’avocat Me Malick Sall, pour service rendu à la communauté et aux «badjieunuou gox» de Matam, à travers leur présidente Oumou Thiam, pour leur bon rapport avec l’Administration et leur engagement auprès de la communauté.
Par ailleurs, il a indiqué que la particularité de la fête de cette année à Matam est qu’elle coïncide avec le démarrage de l’aménagement de quelque dix mille hectares de terre dans les départements de Kanel et Matam, mais aussi la réhabilitation de la route nationale 2 Ndioum-Ourossogui-Kanel-Bakel, traversant de long en large la région de Matam. Evoquant les questions de sécurité, le gouverneur a rassuré les populations : «Tout se fera pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, car notre détermination est ferme et continuera de l’être pour que les populations de Matam puissent dormir tranquillement», a-t-il promis.
Le défilé s’est déroulé en présence d’élus locaux, de personnalités de la région, du procureur près le Tribunal de Matam, du président du Conseil départemental, du préfet et les deux adjoints au gouverneur. Oumar Mamadou Baldé en a profité pour exprimer toute sa satisfaction.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here