PARTAGER

Les Libéraux ambitionnent de reprendre Matam, fief du parti présidentiel, aux Législatives prochaines. Une délégation du Comité directeur du Pds, conduite par Omar Sarr, s’est rendue dans la région pour galvaniser les troupes.

Le Parti démocratique sénégalais mobilise ses troupes pour la guerre des Législatives prochaines. Oumar Sarr et Cie ont effectué une visite dans les trois départements de la 11ème région, bastion de l’Alliance pour la République. Même si la formation libérale n’est pas très animée à Matam, force est de reconnaître que la tournée de la délégation du Comité directeur a réveillé l’engagement des militants qui ont juré fidélité à Me Wade. De Oréfondé à Ogo, en passant par les Agnam, fief du député-maire apériste Farba Ngom, Thilogne, Bokidiawé, Nabadji Civol, commune de Abdoulaye Sally Sall, les Libé­raux ont convergé à Ourossogui pour rencontrer leur coordonnateur national adjoint.
Après Kanel, où les leaders du Pds ont été accueillis à Orkadiéré, fief de Daouda Dia, Omar Sarr a galvanisé ses «frères» en direction des Législatives dans le département. Selon Me Amadou Sall, c’est sur instruction du secrétaire général national, Abdoulaye Wade, que le Comité directeur a entrepris cette tournée nationale pour tâter le pouls de la base. Il s’agit, selon lui, de «faire l’état des lieux, d’animer le parti, de l’organiser et de le mettre en ordre de marche pour en faire un parti victorieux». «Le Fouta qui semblait être un bastion de l’Apr n’appartient en réalité à personne. Les populations ont compris que Macky Sall est à la fois incapable et sans vision. Son parti est en lambeaux avec des querelles de toutes parts», soutient Me Sall.
Par ailleurs, l’avocat de Wade-fils a tenté de rassurer les militants qui doutent encore du retour du candidat du Pds. «Ka­rim Wade sera là et sera candidat à la prochaine Prési­den­tielle. Macky Sall n’a qu’à se préparer à l’affronter», affirme-t-il.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here