PARTAGER

Du spectacle, du monde, des stars, des buts… pour rendre hommage à l’ancien capitaine des Lions, Jules François Bocandé. C’est l’hommage que l’Afrique et le Sénégal ont rendu à la légende du football sénégalais lors d’un match de gala hier soir au stade Léopold Senghor.

Un match de gala opposant l’Equipe nationale de 2002 à une sélection de légendes africaines, c’est à ce spectacle que les férus de foot ont eu droit hier au stade Léopold Sédar Senghor. Si la victoire (3-2) des visiteurs ne sera qu’anecdotique, c’est surtout le symbole que représente la rencontre qui a réuni une belle fourchette de stars du ballon rond africain qui aura marqué les esprits.
D’abord, il y avait quasiment toute l’équipe de la Génération 2002, ensuite les grandes stars du football africain avec en tête Samuel Eto’o, Didier Drogba, Joseph Antoine Bell, Nwankwo Kanu… Décédé le 7 mai 2012, le natif de la Casamance a été ressuscité le temps d’une soirée par ses pairs. «Tout le monde connaît Jules François Bocandé. Il a été un soldat de la Nation. Il nous a tous donné envie de jouer au football et porter le maillot de l’Equi­pe nationale», a confié Aliou Cissé, sélectionneur des Lions.
Côté spectacle, il y en a eu sur le terrain avec au total 5 buts dédiés au l’ancien canonnier des Lions. Malgré le poids de l’âge, le talent est encore là pour certains. Et sur ce registre, fidèle à lui-même, El Hadji Diouf a gratifié le public de quelques gestes et autres dribbles. De quoi réveiller des beaux souvenirs sur cette pelouse de «Senghor» où il a écrit une des plus belles pages de son histoire avec les Lions.
Des moments nostalgiques pour les plus anciens comme le gardien Camerounais, Joseph Antoine Bell, ou encore l’Ivoi­rien, Alain Gouaméné, vainqueur de la Can 92 sur cette même pelouse avec la Côte d’Ivoire, qui se sont offert quelques parades.
Que dire de la présence du technicien sénégalais Abdoulaye Sarr sur le banc de l’Equipe nationale du Sénégal qu’il partageait avec feu Bruno Metsu, feu Mansour Wade ? Que d’émotions pour le football africain ! «Ce qui est extraordinaire aujourd’hui, c’est ce gratin de footballeurs africains qui est là. Ils ont tous défendu leur pays et aujourd’hui, nous sommes là réunis pour l’Afrique. C’est l’Afrique qui gagne avec des initiatives comme ça. Cela nous permet de nous retrouver, de discuter du football africain», soutient Aliou Cissé.
Tout ce beau monde sera présent lors de la remise du Ballon d’or africain ce soir au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), en présence du président de la Caf, Ahmad Ahmad, du président de la Fifa, Gianni Infantino, du Président Macky Sall, de son homologue libérien, Georges Weah, mais aussi du Rwandais, Paul Kaga­me.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here