PARTAGER

«Nous avons constaté que le pouvoir a perdu la bataille électorale», ont déclaré les quatre candidats de l’opposition, Sidi Mohamed Ould Boubakar, Biram dah Abeid, Mohamed Ould Maouloud et Kane Hamidou Baba, après la victoire autoproclamée du général Ghazouani à l’élection présidentielle mauritanienne. «Nous avons saisi la Céni qui s’est dit outrée par cet acte irresponsable qui passe outre l’institution légale», ont-ils ajouté.

Avec Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here