PARTAGER

Les joueuses de l’Equipe nationale féminine de basket souffrent d’une mauvaise alimentation depuis leur séjour à Bamako pour les besoins de l’Afrobasket 2017. L’information est du sélectionneur, Moustapha Gaye, après le second match de l’équipe samedi face au Mozambique. «Pour vous dire la vérité, on souffre d’une mauvaise alimentation. On mange mal. Ce qu’on nous propose à l’hôtel n’est vraiment pas de bonne qualité», a dénoncé le technicien sénégalais, répondant à une question sur l’absence de trois de ses joueuses sur la feuille de match. Il s’agit de Fatou Dieng, Lika Sy et Aminata Fall.
S’il a précisé que le cas Fatou Dieng, restée sur le banc lors des deux premiers matchs, «est plutôt différent parce qu’elle revient de blessure», pour les autres, le coach des Lionnes dira que «c’est juste un choix. La compétition est encore longue».
Conséquence de la mauvaise alimentation servie à l’hôtel, Tapha Gaye révèle : «Toute l’équipe souffre de diarrhée. C’est vraiment très sérieux. On fait tout notre possible pour tenir, mais c’est vraiment sérieux pour tout le monde.»
Une situation qui risque de compliquer la suite de la compétition pour les championnes d’Afrique en titre. A moins que le ministère des Sports, la Fédération sénégalaise de basket ou encore mieux la Fiba-Afrique ne prennent les choses en main et trouvent une solution au problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here