PARTAGER

Le stade de Mbacké est dans un piteux état. En effet, une partie du mur de clôture est à terre. La grille de protection, totalement saccagée. Le poteau et les projecteurs sont endommagés. «Comme vous le voyez, on a presque tout détruit. Vous voyez les murs sont saccagés, les poteaux, les camps aussi. La barrière de protection aussi a été détériorée», se désole Modou Diba, vice-président de l’Odcav de Mbacké. Un acte qui ne sera pas impuni, si l’on en croit M. Dia, selon qui, l’auteur présumé du saccage a été identifié. «On a déjà entamé une procédure judiciaire contre l’individu», a-t-il fait savoir, indiquant qu’ils ont entendu un vocal dans lequel un jeune réclame être l’auteur de cet «acte ignoble». Le vice-président de préciser que le mis en cause s’appelle Ibou Diop. «Un collaborateur du maire», dit-il, avant de souligner qu’ils ont fait appel à un huissier de justice pour qu’il puisse constater les dégâts. Une réunion d’urgence a été convoquée par l’Odcav de Mbacké pour voir la conduite à tenir pour cette affaire. Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, s’était rendu, dimanche au stade Olympique Nelson Mandela, pour voir de visu, l’emplacement de l’infrastructure. A la suite de ladite visite, des «rumeurs» se sont vite propagées sur la délocalisation de l’infrastructure.

Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here