PARTAGER

Le secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas), Mballo Dia Thiam, a souligné lundi à Dakar que «le retard des remboursements dans le cadre de la Couverture maladie universelle (Cmu) plombe les hôpitaux». «L’Etat est en train de faire des efforts. Mais dans certains de ses engagements comme la Couverture maladie universelle, le retard de remboursement après service fait est en train de plomber les hôpitaux», a-t-il soutenu. Mballo Dia Thiam s’exprimait en marge de la marche organisée par l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) à l’occasion de la Fête du travail. Selon M. Thiam, «il est temps que le gouvernement corrige ses impairs pour que les hôpitaux ne soient pas en face d’une situation encore plus difficile». «Il nous arrive de constater qu’après l’accomplissement du service demandé, beaucoup d’hôpitaux entre six, huit mois ou même un an se retrouvent sans être remboursés», a-t-il déploré. Et cette situation «indispose les établissements sanitaires publics. Et ce qui est clair, c’est que d’ici peu, ce sera un peu plus compliqué si les autorités ne réagissent pas», a indiqué Mballo Dia Thiam.
L’Unsas a prôné l’unité au sein de la centrale syndicale en perspective des élections de représentativité des centrales syndicales prévues le 30 mai prochain. Le défilé d’hier matin était axé sur le thème «Unité, solidarité et équité» avec comme slogan «Un pour tous, tous pour un».
Les sages, les jeunes filles et garçons, les femmes en provenance de tous les quartiers de Dakar ont pris part à ce défilé marquant la Fête du travail qui tire ses origines de la manifestation des salariés américains qui réclamaient en 1886 la journée de travail de 8h.
Plus de 200 mille travailleurs américains obtiennent la journée, mais il a fallu qu’ils se révoltent pour la généralisation de la mesure et l’affrontement du 1er mai avec les policiers dans les rues de Chicago s’est terminé par une dizaine de morts.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here