PARTAGER

Le bail des entreprises de la Zone franche industrielle de Mbao ainsi que leur statut d’entreprises franches industrielles seraient suspendus à la volonté du ministre de l’Economie et des finances. Or ce dernier se ferait attendre, au risque que les sociétés courent la forclusion, et ne puissent poursuivre leurs activités. Soucieux de ne pas perdre leurs emplois, les ouvriers desdites entreprises sont hier sortis dans la rue, pour crier leur désarroi et attirer l’attention sur leur sort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here