PARTAGER
Oumar Gueye, maire de Sangalkame.

Le maire de Guédiawaye peut compter sur le soutien Omar Guèye. Venu présider hier un atelier de partage sur les objectifs de développement durable à Saly, le ministre des Collectivités locales a déclaré : «Au Sénégal, les gens ont tendance, souvent, face à un problème simple, à en faire un problème compliqué. On est en train de chercher à alarmer tout le monde, au niveau national comme international. Mon point de vue sur cette affaire est très simple. L’Etat du Sénégal a perdu, oui ou non, un franc dans cette opération ? La réponse est non ! L’Etat du Sénégal n’a perdu aucun franc dans cette opération qui est la plus transparente possible.»
Le coordonnateur départemental de l’Apr de Rufisque rappelle que le Président Macky Sall, «de manière volontaire», a fait que le Sénégal soit membre de l’Itie qui a donné un satisfecit au Sénégal. «Il ne s’est pas arrêté à cela puisqu’il a mis en place le Cos/Petrogaz qui est un instrument de gestion transparente des ressources qui ne sont pas encore exploitées et qui ne seront exploitées qu’en 2022. Alors, il a pris l’initiative récemment de l’élargir le Cos/Petrogaz aussi bien à l’opposition qu’à la Société civile. On se rend compte que le Sénégal n’a rien perdu», dit-il. Oumar Guèye en a profité pour lancer un appel à l’apaisement. «Il faut s’orienter plus vers le développement de notre pays, l’épanouissement des populations et faire en sorte que le Sénégal, cité en exemple, continue à travailler au renforcement de son image», a-t-il conclu.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here