PARTAGER

Grâce à la coopération décentralisée avec la ville allemande de Dortmund, le bloc opératoire du district sanitaire de Mbour va bientôt soulager la population de Mbour qui était obligée d’être référée à Dakar ou Thiès pour des opérations chirurgicales. La cérémonie de remise de ce matériel a été faite mercredi dans l’enceinte de la mairie de Mbour.
Selon le maire de Mbour, El Hadji Fallou Sylla, ce matériel offert par une ville allemande vient à son heure. Car, il va permettre au bloc opératoire construit récemment par le comité de san­té du centre de santé de Mbour de fonctionner maintenant.
Un bloc opératoire construit sur fonds propres avec deux salles opératoires va soulager la population, mais également, il va désengorger le seul hôpital de Grand Mbour, qui n’est pas en mesure de prendre en charge toutes les affections chirurgicales du département.
C’est pourquoi, Dr Fatma Sarr Fall, médecin-chef du district sanitaire de Mbour, n’a pas manqué de faire l’état des lieux pour mesurer l’apport de ce matériel dans la prise en charge des malades. «Rien que le district sanitaire de Mbour compte un centre de santé et 33 postes de santé en dehors des trois autres districts du département que sont Joal, Thiadiaye et Popenguine. Donc, on s’est dit qu’ on va sur fonds propres construire un bloc opératoire qui pourrait permettre aux spécialistes, qui sont au niveau de l’hôpital de Grand Mbour, de venir faire des interventions au centre de santé pour éviter aux populations d’être évacuées à Dakar ou Thiès en cas de problème chirurgical», s’est réjouie Madame Fall.
Poursuivant son propos, elle a magnifié le rôle que ce bloc opératoire va jouer à Mbour : «L’ouverture de ce bloc opératoire va permettre au district sanitaire de Mbour de mieux lutter contre la mortalité maternelle et néonatale avec des césariennes mais également d’avoir une meilleure prise en charge des affections chirurgicales que ce soit dans l’orthopédie ou la chirurgie abdominale.»
L’essentiel de ces matériels est composé de matériels d’anesthésie, de couveuses, de lits d’hospitalisation, de berceaux sécurisés, de meubles de rangement, entre autres. Toutefois, pour que le bloc opératoire puisse fonctionner correctement, il a besoin d’un mini central pour l’oxygène afin que les interventions puissent se dérouler normalement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here