PARTAGER

Le ministre des Infrastruc­tures, des transports terrestres et du désenclavement, Me Omar Youm, était ce jeudi à la gare routière de Mbour pour la remise de kits alimentaires destinés aux transporteurs de la gare routière, impactés par le Covid-19. Le ministre a profité de cette cérémonie pour constater de l’effectivité de l’application du dispositif du protocole sanitaire au niveau de la gare routière de Mbour. «J’étais donc venu pour voir si ce dispositif est fonctionnel avec l’instauration du manifeste de transport qui doit permettre de tracer les voyageurs partout, pour n’importe quelle destination où ils devraient se rendre. Ce qui devrait permettre de faire le suivi éventuellement des cas contacts. Il s’agissait pour nous de vérifier si les règles édictées lors de la réouverture des transports urbains, sont respectées : si les masques sont portés, si la température des clients est relevée avant d’embarquer, est-ce que le site dispose de suffisamment de gel et produits désinfectants, etc. Et le rapport qui nous a été fait montre que tout est respecté», a rassuré Me Omar Youm.
Par ailleurs, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a également partagé  avec la communauté des transporteurs, la nouvelle loi d’orientation et d’organisation des transports terrestres dont l’objectif est de moderniser les systèmes de transport du Sénégal. Selon lui, ce projet de loi est extrêmement important. «Il devrait apporter du confort, de la rapidité dans le secteur. Cela suppose d’avoir une communauté organisée, des chauffeurs professionnels mais un Etat qui s’implique dans la modernisation du parc et la modernisation des gares routières. Nous avons déjà fait des partages au niveau sectoriel avec les syndicats de chauffeurs, les syndicats de transporteurs, les opérateurs et nous pensons qu’il est nécessaire, à chaque fois que de besoin, de partager cette loi avec la communauté pour que les résultats attendus soient réellement atteints», a-t-il déclaré.
En marge de cette visite, Me Omar Youm, dans un élan de solidarité, a appuyé en denrées alimentaires les acteurs du transport dont le travail était à l’arrêt depuis mars 2020 avec beaucoup de conséquences. «Nous sommes venus à la suite des appuis financiers qui ont été accordés aux acteurs d’un montant de 8,25 milliards répartis entre les différents segments du transport notamment le transport urbain, les taxis, les motos-taxis mais aussi les opérateurs de transport interurbain», a soutenu M. Youm. «Nous sommes venus apporter, avec l’appui du ministère en charge du Développement communautaire,  14 400 kits alimentaires pour toutes les régions du Sénégal. En plus de tout ce qui a été apporté par le président de la République au niveau de toutes les gares routières. La gare routière de Mbour a une enveloppe de 8 millions de francs Cfa ; aujourd’hui, les chauffeurs reçoivent 582 kits alimentaires. L’enveloppe globale au profit de tous les transporteurs est de l’ordre environ d’un milliard de francs. Parce que chacun des 14 400 kits a une valeur de 66 000 francs», a rappelé le ministre. Ainsi pour les gares de la région de Thiès, c’est un montant de 67 millions de francs Cfa qui concerne cet appui dont 23 millions pour celle de Mbour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here