PARTAGER

La recrudescence de l’émigration clandestine cache-t-elle un trafic de jeunes footballeurs désirant se rendre en Europe derrière ? En tout cas, tout semble l’indiquer après l’arrestation de K. L, habitant lui aussi Mbour et qui n’est autre que le père de KH. L, âgé de 16 ans, qui avait embarqué lui aussi dans cette pirogue de migrants pour rallier l’Espagne dans le but de devenir un jour footballeur professionnel. Cette arrestation survient après celle du sieur Mamadou Lamine Faye, pêcheur de fonction habitant le quartier Darou de Saly par la Section de recherches de la gendarmerie de Mbour suite à la mort de cet adolescent âgé de 15 ans dont le père lui avait payé le ticket à 250 000 francs Cfa pour se rendre en Espagne en pirogue.
A propos du mineur KH. L, les passeurs ont utilisé le même modus opedrandi avec son père K. L pour le convaincre à emmener son fils en Espagne pour qu’il devienne footballeur professionnel. K. L. Ayant mordu à l’hameçon, il a payé le ticket pour KH. L, son fils qui a fait aussi le voyage dans des conditions très difficiles. Mais, KH. L a eu plus de chance que Doudou car il sera parmi les rescapés de cette pirogue qui a échoué au large des côtes  mauritaniennes. Les migrants arrêtés sont restés pendant deux jours sur place avant d’être acheminés à Rosso Sénégal et de retourner dans leurs familles respectives.
C’est dans le cadre de cette enquête qu’il sera lui aussi arrêté et gardé à vue par la gendarmerie de Mbour. Selon notre source, les pandores sont aux trousses de ces passeurs qui sont dans la nature, pour le moment, ils sont injoignables et invisibles.
Toujours dans le cadre de cette enquête, selon notre source, Mamadou Lamine Faye a déclaré avoir a été contacté par des passeurs qui lui ont proposé d’emmener son fils en Europe dans un centre de formation en Italie mais que l’enfant devait passer par l’Espagne ou une connaissance des passeurs devait se charger de l’intégration de Ousseynou Faye dit Doudou dans un centre de formation pour devenir un footballeur professionnel. Toujours dans sa déclaration, les jeunes devaient payer 250 000 francs Cfa et les adultes 400 000 francs Cfa.
Finalement, cette pirogue avait à son bord une centaine de migrants, mais après six jours de voyage en mer, certains voyageurs ont refusé de s’alimenter à cause du mal de mer. C’est le cas de Doudou qui a finalement rendu l’âme car ne pouvant plus tenir, son corps et celui des autres personnes mortes au cours de ce voyage, renseigne notre source, une dizaine seront balancés en mer.
En attendant que l’enquête révèle ces secrets, Mamadou Lamine Faye le père de Doudou est arrêté pour homicide volontaire et K. L, le père de KH. L, pour «complicité de trafic de migrants». Ils devraient bientôt être déférés au parquet, en attendant les passeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here