PARTAGER

Après une audience tenue il y a moins d’un mois avec les responsables sportifs et autorités locales concernant la réhabilitation du stade Caroline Faye, le ministre des Sport passe à l’acte. Une mission d’experts chinois, accompagnée du directeur des Infrastructures sportives, a effectué mardi dans ce cadre une visite pour faire l’état des lieux en vue du démarrage des travaux très prochainement.
Ce stade était devenu impraticable du fait qu’il était surexploité. Conséquence : le gazon synthétique ne tenait plus et les joueurs étaient dans l’impossibilité d’y jouer. Cette visite de la mission chinoise est donc une bouffée d’oxygène pour la mairie qui avait déjà injecté 3 millions de francs pour entretenir le stade, sans succès.
Selon Fallou Sylla, le maire de Mbour, le stade Caroline Faye ne faisait pas partie du programme du gouvernement, mais il a trouvé le salut grâce à un autre programme avec les Chinois pour être réhabilité. Il a également déploré l’absence d’aires de jeu au niveau de sa commune.
«Dans cette ville, il existe un seul stade qui reçoit plusieurs activités, que ce soit dans le domaine du sport, de la culture, ou de la religion. Toutes les manifestations se font ici. Une surcharge qui a rendu complexe la situation. On avait également discuté avec la directrice du stade, l’inspecteur départemental du sport et il était impératif de réfectionner le stade. Mais nous avons pris la décision qu’une fois la réhabilitation terminée, nous prendrons de nouvelles dispositions pour sauvegarder ce patrimoine» a avertit le maire de Mbour.
Cheikh Ahmed Tidiane Sarr, directeur des Infrastructures sportives au ministère des Sports, a quant à lui rappelé que c’est dans le projet d’assistance technique qui concerne huit stades que le stade Caroline Faye sera réhabilité. Selon lui, «ce stade souffre depuis quelques années. Il reçoit beaucoup de compétitions. C’est pourquoi nous avons reçu des instructions du ministre des Sports pour venir faire l’état des lieux en compagnie de nos partenaires chinois, en vue de remédier aux différents problèmes qui s’y offrent. Aujourd’hui, cette coopération va nous permettre de réhabiliter l’infrastructure et de la rendre fonctionnelle pour permettre, comme vous le demandez, le retour des équipes de Mbour», a déclaré Cheikh Ahmet Tidiane Sarr. Qui informe que la mission chinoise va rester pendant trois ans au Sénégal pour former le personnel chargé de l’entretien des stades

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here