PARTAGER

Pour la rationalisation de son espace, la commune de Sandiara a lancé un projet d’Initiative rapide en vue du projet d’élaboration du Plan d’urbanisme de détails de la commune. Le but est de gérer dans les détails les espaces afin d’éviter une occupation anarchique.

La commune de Sandiara veut rationaliser son espace pour ne pas subir une occupation anarchique à l’image de Dakar ou de la commune de Mbour. Pour mieux gérer son espace, elle a initié hier, le lancement de l’Initiative rapide en vue du projet d’élaboration du Plan d’urbanisme de détails de la commune de Sandiara. Cette rencontre, présidée par Yatma Guèye, le directeur de Cabinet du ministre du Renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie, a été une occasion pour le préfet du département de Mbour de se féliciter de cette initiative. «Dans 100 jours, nous aurons suffisamment d’éléments pour pouvoir gérer l’espace. Le problème d’urbanisation est un réel problème dans la zone. C’est une activité qu’on doit partager avec l’ensemble des maires qui sont dans le département pour leur permettre de copier cela et de pouvoir gérer», a-t-il dit. Selon lui, «il n’y a plus d’espace dans les communes, le peu qui nous reste, nous devons le gérer de façon efficiente et éviter les occupations anarchiques qui vont finir par des encombrements», a-t-il ajouté.
Revenant sur les grands axes de ce plan d’urbanisation, le maire de Sandiara, Dr Serigne Guèye Diop, a déclaré que ce lancement fait suite à celui du plan d’occupation des sols. De même, il souligne qu’il va accompagner le plan d’urbanisation pour les 25 années à venir. «Nous voulons organiser l’espace de la commune, c’est-à-dire les 200 km2 et réfléchir sur les futures zones industrielles, celles universitaires et scolaires, de pâturages, d’habitat, et celles pour l’autoroute. Ce projet est très important dans le cadre de la promotion de la zone industrielle de Sandiara. Parce que sans un plan d’occupation des sols, d’urbanisation, vous avez des risques d’accidents, d’inondations et des risques d’expropriation», a-t-il souligné.
Par ce plan, la commune de Sandiara compte rendre sa commune plus viable et son développement durable. Ce plan stratégique permettra à Sandiara d’avoir un décret du président de la République déclarant cette zone d’utilité publique. Le but visé est que pour les années à venir, cette commune ne puisse connaitre une occupation anarchique de son espace. Pour le directeur de Cabinet du ministre du Cadre de vie, ce projet est important car il va permettre aux populations de la zone de vivre dans de meilleures conditions. A ce propos, M. Guèye souligne que «l’élaboration d’un plan d’urbanisme de détails pour Sandiara a été retenue du fait du dynamisme que connait cette localité du point de vue de la croissance rapide de ses fonctions urbaines». «Donc cette initiative est une opportunité qui va nous aider à mieux accélérer l’étude pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés dans les meilleures délais», s’est-il réjoui.
aciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here