PARTAGER

Le commissaire de la police centrale de Mbour, Mandjibou Lèye, affecté à la police de Guédiawaye, a procédé hier à la passation de service avec le commissaire Baïdy Sène, son remplaçant précédemment commissaire de Rufisque. Une cérémonie riche en témoignages et présidée par le commissaire Modou Diagne, directeur de la Sécurité publique, qui a prodigué des conseils au commissaire Sène.

L’ancien commissaire de police de Rufisque, Baydi  Sène, a été installé hier dans ses fonctions de commissaire central de Mbour. Il remplace à ce poste le commissaire Mandjibou Lèye, qui a été affecté à Guédiawaye comme commissaire central. Lors de la cérémonie de passation de service tenue hier dans la cour du commissariat central de Mbour en la présence de plusieurs autorités administratives, religieuses et coutumières, le directeur de la Sécurité publique n’a pas tari d’éloges à l’endroit de M. Lèye, un policier aux qualités professionnelles et humaines exemplaires. «C’est un homme qui est connu pour sa probité morale, sa rigueur, ses capacités managériales. C’est un homme valeureux, ce qui lui a valu d’avoir une promotion», a rappelé le Dsp.
Modou Diagne a également rappelé aux policiers leur mission d’assurer la sécurité des personnes et des biens. «C‘est dans ce sillage que le commissariat urbain de Mbour a été érigé en commissariat central et la création du commissariat de la police de Saly pour rapprocher la population de sa police. C’est un homme connu de tous pour sa probité morale, sa rigueur, ses capacités intellectuelles et même managériales et au vu de tous ces résultats engrangés ici depuis 3 ans, il mérite cette promotion comme commissaire de Guédiawaye», a souligné le commissaire Modou Diagne.
A propos du tout nouveau commissaire central de Mbour, Modou Diagne de rappeler que ce dernier suivra les traces de son prédécesseur. «Il est très sérieux et engagé. L’objectif de l’autorité c’est d’assurer au mieux la sécurité des personnes et de leurs biens. Je demande aux commissaires de Mbour et de Saly de travailler en synergie en mutualisant leurs moyens pour relever tous les défis sécuritaires. C’est ça l’objectif de la police», a déclaré le directeur de la Sécurité publique.
A l’endroit du nouveau commissaire central, le commissaire Lèye a invité son remplaçant à maintenir le cap surtout. «Nous avons eu la chance de mettre en place un dispositif  opérationnel que tu pourras améliorer. Même avec ce dispositif en l’état, tu peux améliorer ta mission. Le maire nous a offert dans un endroit très accessible, 1,5 hectare pour un hôtel de police à la dimension de la police dans un endroit très accessible et très stratégique et 1 hectare pour l’érection d’un camp de Gmi et le ministre de l’Intérieur a promis de mettre en valeur ces terrains», s’est félicité le commissaire Lèye.
Il a aussi invité le personnel de la  police à être professionnel et à mettre l’accent sur l’accueil. «Le rond-point de Saly est une zone à surveiller, car il y a une concurrence déloyale envers le regroupement des chauffeurs. Il faut assainir ce milieu. Il faut être très proche du personnel, il faut les manager», a conseillé le commissaire Lèye.
Le nouveau commissaire central de la police centrale de Mbour a pris bonne note et a promis de poursuivre l’immense travail accompli par le commissaire Lèye qui a été son aîné et son maître à l’Ecole nationale de police.
Il a profité également de l’occasion pour inaugurer le nouveau bureau des passeports de la police centrale pour abréger la souffrance des populations du département de Mbour qui étaient obligées de se rendre à Thiès ou à Dakar pour se procurer ce document.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here