PARTAGER

Rien ne va plus entre le mouvement And avec Macky  pour le développement  de Mbour (Amdem) et le ministre Omar Youm, Directeur de cabinet du président de la République. Après l’absence très remarquée de ce dernier lors du méga meeting célébrant l’anniversaire du mouvement, car il avait préféré aller à Nguerigne présider un meeting, et les propos qu’il aurait tenus à l’occasion, Cheikh Issa Sall et ses partisans ont apporté la réplique avant-hier, lors d’un point de presse pour faire le bilan de leur premier anniversaire.
Interpellé sur les propos de Me Youm qui aurait déclaré qu’il n’a pas été invité à ce meeting, le président de Amdem s’est inscrit en faux, et a ajouté : «Nous ne sommes pas ses adversaires ; nous sommes de la mouvance présidentielle. Nous travaillons pour le Président  Macky Sall ».
Cheikh Issa Sall va ajouter, en parlant toujours de Omar Youm : «En tant que coordonnateur départemental de l’Apr, ce n’est pas son rôle de minimiser le travail que nous faisons. Il est temps pour lui ou certains qui pensent comme lui, de se ressaisir pour comprendre que nous sommes incontournables. Par rapport à ce qu‘il a dit, il est facile de le démentir, il a été bel et bien invité et pour preuve, nous lui avons envoyé la même correspondance que celle envoyée au président de la République, au président de l’Assemblée nationale et au président du Haut conseil des collectivités territoriales. En plus de ça, nous lui avons envoyé une note de 3 pages pour lui expliquer toutes les activités que nous allons faire et lui avons remis les cartons d’invitation. Mieux, je me suis rendu en compagnie de Mbaye Diouf Dia de Mbour Petite Cote, à son bureau au Palais, et là-bas, vous savez que les traces existent, car ce n’est pas facile d’y entrer et son nom et son image figurent sur tous les spots. Autant de faits qui prouvent qu’il a été invité».
Faisant dans la morale, le Dg de l’Agence de développement municipal a précisé que son mouvement n’est pas dans les querelles de clocher et est loin de se chamailler pour des postes. «Nous travaillons pour la réélection du Président Macky Sall, pour qu’il puisse mettre en œuvre le Pse. Nous n’avons aucune prétention pour ces élections. L’heure n’est pas au dénigrement ni à la division, car nous avons en face, une opposition qui s’organise de plus en plus. Nous lui disons que s’il veut un adversaire, il n’a qu’à aller le chercher dans l’opposition».
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here