PARTAGER

L’éviction de Me El Hadji Omar Youm de la tête du ministère des Transports et des infrastructures va-t-elle avoir une incidence sur son poste de Coordonnateur départemental de Benno bokk yaakaar à Mbour ? En tout cas la réponse musclée du ministre du Pétrole et des énergies, Aïssatou Sophie Gladima, samedi lors de la cérémonie de remise de financements d’un montant de 160 millions de francs Cfa à 30 jeunes pêcheurs rescapés de l’immigration clandestine au quai de pêche de Mbour, semble aller dans ce sens. Le député Pape Songho Diouf, un fidèle et proche du maire de Thiadiaye, a déclaré : «Le ministre Omar Youm m’a appelé pour me dire qu’il voulait assister à la cérémonie mais il est trop pris. Il m’a chargé de vous dire qu’il est de tout cœur avec vous et que les responsables politiques qui sont présents ici peuvent bien représenter le président de la République à cette cérémonie.» Des propos qui n’ont certainement pas plu à Aïssatou Sophie Gladima qui n’a pas hésité à porter la réplique au député. «Pape Songho, je vais te rectifier. Omar Youm, c’est mon frère, je pense qu’avant de t’envoyer un message qui nous est destiné, il devait m’appeler parce que je n’ai pas changé de numéro de téléphone et ce numéro date du temps où j’étais ministre des Télécommunications. J’ai toujours gardé ce numéro avec moi et je réponds à toute personne qui m’appelle. Moi je représente le président de la République, je ne représente personne d’autre. Je suis ici en tant que ministre de la République, je ne suis pas là comme politique.» La ministre du Pétrole et des énergies de poursuivre : «Je pense, comme il était ministre directeur de Cabinet, nous avons accepté qu’il nous dirige. Mais tout le monde sait que lorsqu’il s’agit de mobilisation dans le département, nous en avons vu et nous en verrons encore.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here