PARTAGER

Les camarades de Khalifa Sall étaient à Mbour, fief départemental du secrétaire général du Parti socialiste. Dimanche, ils ont fortement mobilisé lors de leur comité central dont le thème était «Re­nais­sance du Parti socialiste pour de nouvelles conquêtes». Pour cette rencontre qui a enregistré la participation de 363 membres du comité central venus des 45 départements, les proches du maire de Dakar n’ont pas manqué de jeter des pierres dans le jardin de Ousmane Tanor Dieng. «Nous répondons à Ousmane Tanor Dieng par le mépris. S’il n’est pas un courtisan servile de Macky Sall, qu’il ait le courage de nous notifier notre exclusion du Ps. Tant qu’il ne l’a pas fait, nous sommes membres du Ps», ont-ils déclaré. Le porte-parole du jour justifie le choix porté sur Mbour pour abriter cette rencontre. «Nous avons choisi Mbour pour notre comité central parce que nous n’avons pas de frontière. Nous avons commencé par Kao­lack parce que c’est le berceau du parti. Nous ne sommes pas dans un combat contre Tanor, mais pour des valeurs et l’avenir du parti. Et la région de Thiès, précisément Mbour, est une étape dans l’histoire du Ps», a expliqué Babacar Abba Mbaye.
A l’issue de ces travaux qui ont duré plus d’une demie journée, le comité central a exprimé son soutien à Khalifa Sall qui, selon lui, est «emprisonné par Macky Sall avec la complicité de Tanor». Ils ont par ailleurs salué la constitution comme partie civile de la mairie de Dakar dans cette «cabale dite de la caisse d’avance». M. Mbaye de poursuivre : «Nous exigeons un procès juste et équitable et le respect intégral de ses droits. Nous invitons Khalifa Sall à activer ses réseaux parce qu’il sera notre candidat en 2019.» Une façon de ramer à contre-courant de la déclaration de Bamba Fall et d’autres pro-Khalifa qui agitent déjà l’idée d’une candidature de Idrissa Seck pour Manko taxawu senegaal. D’ailleurs, l’absence du maire de la Médina aux côtés de Barthélemy Dias et Cie n’est pas passée inaperçue. M. Mbaye justifie cette absence : «Il (Bamba Fall) est très pris, croyez-moi. Il n’y a pas de place pour des disputes ou des problèmes entre nous. N’ou­blions pas que Bamba Fall est en liberté provisoire, donc il faut qu’il encadre ses activités ! C’est pourquoi il prend beaucoup de précautions dans ses déplacements et c’est cela qui explique son absence aujourd’hui. Il n’y a pas de problème entre Bamba Fall et Barthé­lemy Dias.»
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here