PARTAGER

Le responsable de l’Apr à Diass voit dans les sorties de Ousmane Sonko une façon de faire oublier ses camarades de l’opposition plutôt qu’une stratégie dirigée contre Macky Sall.

Les camarades de Macky Sall dans la commune de Diass ont profité le week-end dernier de l’inauguration de la Permanence Woré Faye de l’Apr pour s’attaquer au leader de Pastef. Selon le responsable de l’Apr à Diass, Ousmane Sonko n’est mu que par une «volonté de faire le buzz». Pour illustrer ses propos, Mamadou Ndione est allé puiser sa réponse dans les résultats des élections législatives de 2017 à l’issue desquelles la coalition de Sonko avait été «repêchée au plus fort reste». «Il y avait 47 listes sur lesquelles seules 5 étaient admises d’office. Sa coalition n’en faisait pas partie. Bby avait 49,47%, Coalition gagnante avec 16,72%, Manko taxawu senegaal avec 11,72%, le Pur avec 4,62% et la coalition de Baldé avec 60 mille 235 voix. La liste de Sonko n’avait pu recueillir que 37 mille 500. Donc, on ne boxe pas dans la même catégorie», rappelle le directeur général du Cosec.
Mamadou Ndione en déduit que la stratégie de Sonko ne vise pas Benno, mais plutôt l’opposition elle-même. «Il veut devancer ceux qui l’avaient déjà devancé. Le Pur a pesé quatre fois plus que sa coalition alors qu’il était en coalition avec le Mrds qui, en 2012 seul, avait eu 72 mille voix. Cinq ans plus tard, en alliance avec Pastef, il dégringole jusqu’à 35 mille voix. Sonko est dans une stratégie de communication et de recherche de buzz pour dépasser les autres. Maintenant, c’est aux autres de comprendre la stratégie. En cherchant la bipolarisation avec Bby, il n’est pas dans la politique, mais dans la com’», analyse M. Ndione.
Par ailleurs, le responsable de l’Apr à Diass s’est dit «satisfait» des résultats obtenus par Benno bokk yaakaar en deux semaines de collecte de parrains. «Les premières tendances donnent, par rapport à l’objectif qui était de 7 384 parrains que la coalition Benno bokk yaakaar nous avait fixé, plus de 40% de ce chiffre rien qu’à Diass», s’est-il félicité.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here