PARTAGER

La décision du Président Macky Sall, lors de l’Université républicaine, de baptiser la permanence nationale de l’Apr au nom de feue Fatoumata Mactar Ndiaye, tuée par son chauffeur, n’est pas du goût de certains militants de Ndiaganiao. Des Apéristes et des proches de Khamad Sène se disent «surpris» par cette annonce qu’ils qualifient de «trahison à la mémoire» de leur camarade décédé suite à un accident de la circulation. Pour montrer leur mécontentement, la population a tenue dimanche à Ndiaganiao une conférence de presse pour inviter le Président Sall à «tenir sa promesse». «Le 10 août 2011, la même proposition avait été faite pour honorer Khamad Sène. Nous nous inclinons pieusement et respectueusement devant la mémoire de Fatoumata Mactar Ndiaye dont la mort ne saurait effacer la douloureuse disparition de Khamad Sène. A la levée du corps de ce dernier, le Président Macky Sall, devant le gotha de l’Apr, les parents et amis de Khamad Sène, avait fait la promesse que la permanence nationale de l’Apr et une des rues de Fatick porteraient son nom. Ce qui nous avait réconfortés», a souligné le maire de Ndiaganiao, Gana Gningue. Mais, regrette-t-on, «rien n’a été fait depuis lors et il ne pouvait en être ainsi, car personne dans l’entourage du Président ne lui a rappelé qu’il avait fait une importante et historique promesse à son ami». M. Gningue d’ajouter : «Aujour­d’hui, c’est à nous de le rappeler au Président qu’au-delà du parrainage, il est grand temps qu’il fasse quelque chose pour la famille du défunt.»
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here