PARTAGER

Des jeunes femmes de Benno bokk yaakaar ne sont pas contentes de la gestion des ressources destinées aux femmes du département de Mbour l’année dernière. C’est pourquoi, lors de la remise de financement de cette année par Ndèye Saly Diop Dieng en début de week-end, elles ont manifesté leur colère. Des querelles ont opposé le camp de Saliou Samb, président du Conseil départemental, à celui de Sira Ndiaye, perturbant du coup la cérémonie. Une rencontre très mouvementée qui s’est déroulée sous haute surveillance policière. D’ailleurs, il  a fallu l’intervention des Forces de l’ordre pour filtrer les entrées et l’intervention du président du Conseil départemental pour que le calme revienne dans la salle où une vive tension était perceptible. Certaines d’entre elles reprochent au député et responsable de l’Apr d’avoir «mal distribué» les financements. «L’argent n’est pas arrivé à destination et nous n’avons pas vu la couleur. C’est pourquoi nous demandons au ministre de l’Entreprenariat féminin de ne pas lui confier les financements parce qu’elle va refaire exactement la même chose. Elle nous doit des comptes sur l’utilisation de cet argent qui, jusqu’ici, n’est pas claire», fulmine Khady Guèye Ba. Au finish, Ndèye Saly Diop Dieng a accordé aux femmes du département un montant de 38 millions de francs Cfa pour la relance des activités économiques de 76 unités économiques dans huit communes du département de Mbour. Ainsi, chaque bénéficiaire recevra 500 mille francs, les 250 mille constituent  une subvention non remboursable et les autres 250 mille un prêt à payer sans intérêt ni frais de dossier en différé sur un an. Mme le ministre souligne que cette action entre dans le cadre du Pro­gramme de résilience économique et sociale pour faire face aux effets du Covid-19. Une cérémonie fortement politique où les femmes de Bby se sont donné en spectacle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here