PARTAGER

Les gros nuages de violences qui planaient sur le meeting du 13 mai initié par une tendance de la Cojer départementale de Mbour se sont dissipés. En effet, après la sortie des jeunes proches de Ernest Ndour accusant Me Oumar Youm d’être l’instigateur de cette guéguerre, la réplique ne s’est pas faite attendre hier, à la même permanence de l’Apr à Nguékhokh. Les pro-Abdoulaye Diouf qui se réclament lui aussi coordonnateur de la Cojer départementale ont tenu un point de presse pour charger le leader du mouvement Amdem, Cheikh Issa Sall. Ils ont déclaré que le meeting qui était prévu ce samedi à Nguékhokh n’aura plus lieu et qu’à la place, ces jeunes auront droit à une journée de formation sur le leadership politique et la communication. M. Diouf indique que si lui et ses camarades ont annulé ce meeting, c’est grâce au directeur de Cabinet du président de la République qui les a invités à l’apaisement et à suivre «les consignes du Président Macky Sall  qui veut que ses militants se regroupent autour de l’essentiel qui est la victoire au soir du 30 juillet 2017». Même si ces membres de la Cojer ont renoncé à leur meeting, ils n’ont pas manqué de décocher des flèches à l’endroit du leader du mouvement Amdem, Cheikh Issa Sall, en invitant le Président à le «recadrer».
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here