PARTAGER

C’est la énième fois que Ousmane Tanor Dieng lance l’alerte à la coalition présidentielle. Le secrétaire général du Parti socialiste a encore invité hier ses camarades de Benno bokk yaakaar (Bby) à redoubler d’effort pour faire face à l’opposition. «Une victoire n’est jamais obtenue à l’avance. C’est pourquoi il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires. Il est nécessaire, en même temps, d’avoir une confiance qui doit être accompagnée par un travail sérieux de terrain. Nous ne dormons pas sur nos lauriers. Nous réfléchissons pour mettre en place des stratégies que nous allons concrétiser jusqu’au jour du vote pour que le taux de participation soit élevé», a-t-il déclaré à Nguéniène, son village natal, lors d’une une cérémonie de réception d’ambulances et de moulins à mil offerts à la commune par une société minière.
Comme pour galvaniser ses troupes, le président du Haut conseil des collectivités territoriales a appelé les responsables de Bby a «l’unité, à la tolérance et à la cohésion» car, souligne-t-il, cela participerait à augmenter le taux de participation. Selon M. Dieng, pour cette campagne, la coalition présidentielle a opté pour du porte-à-porte et pour espérer avoir les mêmes résultats que lors du parrainage. Il assure que la coalition travaille à donner à Macky Sall le score qu’il avait lors du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2012 où il avait obtenu 65%.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here