PARTAGER

Ousmane Tanor Dieng prend très au sérieux les candidats de l’opposition, même s’il fait confiance à la grande coalition de la majorité présidentielle. En meeting à Thiadiaye ce week-end avec Oumar Youm, le Secrétaire général du Parti socialiste a annoncé que la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) qui porte la candidature de Macky Sall va gagner «à hauteur de 65%». Mais Tanor avertit : «Il ne faut pas sous-estimer nos adversaires. Nous allons utiliser tous les moyens dont nous disposons pour que Macky Sall soit réélu le 24 février prochain. Alors, que chacun gagne chez lui, et nous allons gagner au premier tour. Occupons le terrain chers camarades.» Le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) s’est ensuite attaqué aux adversaires du candidat sortant. «Ces gens qui sont inspirés par la trajectoire de Macky Sall doivent savoir que ce pays ne peut pas être dirigé par le premier venu. Depuis plus de 30 ans que je suis dans l’Administration, j’ai vu la compétence et la capacité extraordinaires de cet homme. Il a une volonté et un patriotisme incomparables, nous avons le meilleur candidat, le plus expérimenté, le plus sûr. Nous avons un bilan qui dépasse les prévisions et la coalition qui soutient sa candidature est très forte», a-t-il souligné.
Auparavant, c’est Mbaye Ndiaye qui a souhaité que les 3 600 000 personnes traduisent leur parrainage en vote. A en croire Mbaye Ndiaye, «ceux qui disent que les gens qui ont parrainé ne sont pas obligés de voter pour ce candidat n’ont rien compris. Bien sûr que c’est obligatoire et ces gens-là qui  refuseront d’aller dans les urnes le jour du vote sont ceux qui n’ont pas de moralité», a conclu Mbaye Ndiaye, qui a invité les jeunes à aller retirer leur carte d’électeur.
Le directeur de Cabinet du Président Macky Sall en a profité également pour solder ses comptes avec le leader de Pastef. «Récemment vous avez vu dans les journaux des gens qui sont à la solde des étrangers et on leur a donné de l’argent pour déstabiliser  le Sénégal», accuse Oumar Youm.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here