PARTAGER

Ousmane Tanor Dieng ne souhaite pas que le Sénégal soit entre des mains «inexpertes». Une allusion à Ousmane Sonko ? En tout cas, depuis Paris, ce dernier s’est attaqué au patron du Ps qui présidait l’investiture de Macky Sall par les femmes de Benno bokk yaakaar à Mbour.

Qui de Tanor ou Sonko a répliqué à l’autre ? Il est question de débat sur l’expérience. Ousmane Tanor Dieng qui était à Mbour, samedi, a semblé faire allusion au leader de Pastef qui était, lui, à Paris. Galvanisé par les femmes de Benno bokk yaakaar qui investissaient le candidat Macky Sall, le secrétaire général du Parti socialiste a tablé sur 70% dès le premier tour. Mais il s’est attaqué aussi aux candidats «inexpérimentés». «Macky Sall est le meilleur candidat, le meilleur profil qui a le plus d’expérience. C’est lui qu’il nous faut à la tête du Sénégal. En ces moments troubles, compliqués et complexes dans le monde, il ne faut pas laisser ce pays entre des mains inexpertes», a-t-il dit. Tanor qui s’est réjoui de la mobilisation des femmes au stade Caroline Faye, «un lieu symbolique» et «une figure emblématique de la scène politique», estime que cette démonstration prouve que «derrière le Président Macky Sall, il y a les femmes de Bby». Mais le coordonnateur régional de Bby ne minimise pas les adversaires de Macky Sall. «Nous sommes à trois mois, jour pour jour, du 24 février. Donc, il faut accélérer la cadence pour le triomphe du Président Macky Sall dès le premier tour avec plus de 70%. A partir de maintenant, nous n’allons plus dormir, nous n’allons plus nous reposer», a-t-il ainsi invité les femmes de Bby. Me Omar Youm aussi voit son candidat rempiler. «Le combat est terminé, le Président Macky Sall est déjà réélu. Cette mobilisation des femmes et de toutes les autres composantes de Bby démontrent que nous allons remporter le combat», a-t-il affirmé.

«Nous, femmes de Bby, prenons la décision de réélire Macky Sall»
A son tour, leur présidente Marième Badiane ne doute pas de la victoire de son candidat. «Nous sommes confiantes, car les femmes des 45 départements sont venues répondre à cette cérémonie d’investiture. De quoi nous donner plus de confiance pour la suite. Nous allons démontrer encore que ce sont les femmes qui vont porter le Président Macky Sall pour un deuxième mandat», a parié la ministre d’Etat auprès du chef de l’Etat. «Nous, femmes de Bby, invitons toutes nos concitoyennes à soutenir sans réserve le Président Macky Sall pour sa politique sociale, économique et de genre, exhortons l’ensemble des militantes et sympathisantes à vulgariser ses réalisations, recommandons aux femmes de Benno bokk yaakaar de maintenir la cohésion, la solidarité et la mobilisation. En conséquence, prenons la décision de réélire à un second mandat le 24 février 2019, dès le premier tour, notre candidat, le Président Macky Sall», lit-on dans leur résolution finale.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here