PARTAGER

La décision du Comité exécutif de la Fsf de reprendre le championnat en novembre est actuellement très contestée. Certains présidents de club, comme Mady Touré de Génération Foot, rejettent la formule édictée avec des play off et play down. Au micro d’Iradio, le président de la Fédération sénégalaise de football avertit les responsables de club. «Tout club qui décidera de ne pas jouer les play off sera relégué et aussi perdra tous ses joueurs professionnels. Parce que quand on est en non activité, les joueurs seront libres et pourront rejoindre le club de leur choix. Les appuis aussi seront donnés qu’aux clubs qui ont décidé de participer aux play off.» Et cela, après avoir expliqué la procédure qui a mené à cette prise de décision du Comité exécutif. «Les consultations qui devaient être faites ont été faites. Nous ne pouvons pas, surtout dans un contexte de coronavirus et de décisions qui interdisent la circulation et les rassemblements, consulter l’ensemble des 300 clubs. Nous sommes passés par les Ligues régionales et les instances intermédiaires pour prendre les avis des uns et des autres. Nous avons même dû violer le délai accordé par la Caf qui souhaitait que nous rendions notre position au plus tard le 5 mai. Nous avons entendu le 13 mai pour nous réunir. En essayant d’emmagasiner le maximum d’informations et de positions.»
Malgré ces concertations, les décisions de la Fsf ne sont pas appréciées. D’ailleurs, une pétition serait en cours. «Après, nous avons pris une décision. Elle est applicable. Ceux qui ne sont pas de la majorité ont cru devoir protester par bras de fer, d’autres par écrits. Ils auraient dû attendre déjà la notification officielle via les Ligues régionales parce que nous avons des règles. Nous avons des procédures de notification avant de faire des recours», déplore M. Senghor.
Avec wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here