PARTAGER

«Le Tribunal a rendu sa décision en toute impartialité. Comme toute décision de justice, elle fait des mécontents. Par exemple, étant partie civile dans cette affaire, le Tribunal n’a pas fait droit à la demande de réparation sollicitée par l’Etat du Sénégal. Par contre,  en ce qui concerne les infractions sur lesquelles Khalifa Ababacar Sall et les autres étaient  poursuivis, le Tribunal a relaxé certains  prévenus. Il a condamné Khalifa Ababacar Sall, Mbaye Touré et Yaya Bodian à 5 ans pour le délit d’escroquerie sur les deniers publics. Par conséquent, le Tribunal n’a fait qu’appliquer le droit. C’est la loi qui dit que le minimum de la peine est de 5 ans. Et il n’y a pas de sursis en la matière, sauf si le montant détourné est remboursé. Or, il n’y a pas eu de remboursement ni de caution. Il n’y a eu absolument rien dans le dossier. Donc, le Tribunal est obligé d’appliquer la loi dans toute sa rigueur. La loi est dure, mais c’est la loi.»
Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here