PARTAGER

Les candidats malheureux de la Présidentielle du 24 février n’ont pas introduit de recours devant le Conseil constitutionnel. Par conséquent, Me Doudou Ndoye ne veut parler de contestation dans ce cas. «Je n’ai pas vu cette opposition contester l’élection de Macky Sall. C’est grâce aux lois qu’ils sont candidats. C’est aussi grâce aux procédures qu’ils sont candidats. C’est aussi grâce à tout cela que le vote a eu lieu. Et ces mêmes lois disent que celui qui conteste doit suivre une procédure. Ils ne l’ont pas fait. Ils n’ont pas contesté, ils ont ruminé. Légalement et politiquement», a dit hier l’ancien ministre de la Justice au Grand Jury de la Rfm. Le leader de l’Union pour la République d’ajouter : «Contester, pour un candidat, c’est présenter sa contestation là où on doit la présenter, et ensuite continuer à se bagarrer politiquement. Ils disent des choses politiquement mais ne font aucune bagarre politique qui doit avoir un fondement.» Par ailleurs, Me Ndoye estime que l’appel au dialogue par Macky Sall ne relève pas d’une «bonne tactique». Il souligne, en effet, qu’il devait plutôt le faire «discrètement» et non «en public».
Avec igfm.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here